Elsa a fait le programme Aviv Up à l’époque où il s’appelait encore Yalla. Le nom était différent, mais le principe était le même. Un stage d’été en Israël dans une entreprise de son secteur combinée à la découverte d’un pays aussi vrai que nature. Elle se souvient de cette initiation accélérée à la vie israélienne. Stage en community management dans une régie publicitaire internationale implantée en Israël, pratique intensive de l’anglais et ambiance de dingue, elle nous raconte tout, mais alors tout, sur cette aventure professionnelle et humaine.

elsa-2

1. Elsa, quel est ton parcours jusqu’à Aviv Up (Ex Yalla) ?

Après un bac scientifique au lycée Maimonide, j’ai effectué deux ans de prépa HEC à Paris à l’issue de laquelle j’ai passé le concours aux grandes écoles de commerce.

2. Qu’est ce qui t’a motivé à intégrer ce programme de stage d’été en Israël ?

Je cherchais à aider Israël, mais les expériences en bénévolat étaient trop compliquées et trop longues. Aviv Up (Ex Yalla), c’était vraiment exactement ce que je recherchais :

  • deux mois d’engagement dans la vie professionnelle Israélienne
  • pour Israël et pour soi
  • dans des conditions de découverte optimales
  • entre amis au cœur de Tel Aviv.

elsa-4-2

3. Que t’a apporté cette première expérience professionnelle en Israël ?

Ça m’a permis d’acquérir une réelle autonomie et responsabilité dans de nombreux domaines que je découvrais complètement, comme le community management ou le trading desk. J’avais des missions que j’ai pu réaliser en anglais et qui m’ont donné une vraie assurance, c’était encourageant.

4. Quelles ont été tes missions  au sein de la Start Up ?

J’ai travaillé dans une start up de régie publicitaire, JJF Media, basée à Tel Aviv. Ma mission a été d’acheter à des partenaires leur trafic étranger auquel diffuser notre publicité; mais aussi à vendre notre trafic français aux partenaires internationaux : il était donc essentiel que je comprenne leurs besoins et leur propose les offres adéquates.

Pour ce, j’ai fait de la négociation, communication et accompagnement des partenaires internationaux en français et en anglais en utilisant plusieurs outils informatiques.

Découvriez (et postulez) les offres de stage en Israël

elsa-1

5. Stage en Israël / Stage en France : quelles différences ?

En Israël, les barrières entre différents employés tombent, la confiance augmente donc ainsi que l’entraide.

Surtout, pour le stagiaire, on nous accorde plus de responsabilités, d’autonomie et donc de confiance. C’est très valorisant et encourageant.

6. 2 mois, est-ce suffisant pour faciliter l’intégration à la société israélienne ?

En pratiquant la langue avec les locaux (l’hébreu 😉 ), on s’améliore plutôt vite.

Les découvertes étaient nombreuses et variées, et notre intégration, rapide, car on nous met à l’aise, tant dans le programme Aviv Up (Ex Yalla) qu’au sein de l’entreprise. Bien sûr, il s’agit aussi de vouloir s’ouvrir aux autres pour élargir son réseau pro en Israël.

elsa-3

7. Un mot sur les activités de découverte d’Israël et l’ambiance Aviv Up

Un seul mot : Génial !

8. Quels ont été les moments forts de ton expérience Aviv Up (Ex Yalla) ?

Les tiyoulim (excursions) avec tous le gens du programme, les visites et les redécouvertes de lieux symboliques et uniques éclairs par des guides pertinents, les soirées entre amis, la bonne ambiance régulière entre nous toute la journée…et les soirs !

9. Quels sont tes projets pour l’après Aviv Up ? Reviendras tu en Israël ?

Je souhaiterais effectuer peut-être un semestre minimum d’échange académique en Israël, sûrement mon année de césure en tant que stagiaire; et à la fin de mes études, faire l’alya.

10. En quoi le programme a changé ta perception d’Israël ?

Ce programme a élargi ma vision d’Israël tant dans le domaine culturel et sociétal que professionnel. Il m’a aussi donné plus confiance en mon projet professionnel que j’aimerais réaliser en Israël plus tard.

En savoir plus sur le programme de stage d’été en Israël
Contactez nous !