Laure B Yalla 2014

Laure Belmont a effectué son stage d’été en Israël au sein du prestigieux Jérusalem Post. Yalla lui a permis d’enrichir son CV de quelques lignes significatives. Mais surtout, cet intense programme de découverte d’Israël l’a enrichi d’expériences exceptionnelles, de rencontres marquantes. En apprenant à découvrir un pays neuf, elle en a appris énormément sur elle même. Le bilan de ses deux mois de folie en deux mots percutants.

Yalla, un stage d’été « maison »

Laura B - Yalla 2014C’est toujours grisant d’apprendre que l’on part effectuer une mission à l’étranger, et si l’on a la chance de choisir le pays et la « maison » (soit l’employeur), c’est encore mieux!

Grâce à Yalla, programme de stage d’été en Israël, j’ai découvert un pays, une façon de travailler, et un peu (beaucoup?) de moi-même aussi. Souvent on part quelque part avec beaucoup de préjugés, et heureusement parce que sans eux on n’apprendrait pas autant de ceux qui nous accueillent: quand on rencontre une idée qui va à l’encontre de nos préjugés, c’est comme un choc idéologique, et alors on doit reconnaître qu’on a peut-être eu tort, au moins en partie. Or reconnaître qu’on a tort et accepter de changer sa vision, c’est plus fort que d’en laisser une nouvelle se construire sur un terrain vierge d’idées.

Effectuez une demande de Stage en Israël

La Dream Team Yalla

Israël c’est exactement ça; c’est un clash permanent entre nos conceptions et ce qu’on découvre sur le terrain, c’est la surprise et l’élargissement de notre vision. Et tout ça n’est possible qu’en parlant avec les gens, ceux qu’on rencontre à l’occasion des conférences organisées par la super team Yalla, ou au bureau – lors du stage d’été en Israël – ou encore dans la rue (les Israéliens sont tout prêts à discuter derrière cette fausse solennité!), au club de gym, au bar…

Israël en mode intensif

Israël en quelques mots c’est le challenge (idéologique et pratique), la chaleur, les rencontres inattendues, la fraternité (les shabbat tous ensemble sont inoubliables!), la discipline et la flexibilité ou l’art du formel-informel (!) au bureau (telles que vous ne les avez jamais expérimentés en France), les « tyoulim » (excursions) avec des guides exceptionnels, le « balagan » (surprise, on s’en sort toujours!) et enfin la plage après le travail et la Saturday Night Fever…

Laure Belmont
Participante Yalla 2014

Pour en savoir plus sur les stages d’été en Israël Yalla : Contactez nous