16559025_10211882072795292_1682035487_n

Sandra est une brillante juriste à la répartie toute marseillaise. Son diplôme de droit en poche, elle choisit de partir s’aguerrir à la pratique du droit en Israël. Elle retrace pour nous les moments marquants de son expérience professionnelle dans un cabinet d’avocats  de Tel Aviv. Sans langue de bois mais avec l’accent !

Quel est ton parcours jusqu’à Stagerim ?

Contrairement à beaucoup de mes camarades ici, mes parents ne nous avaient jamais amenés passer des vacances en Israël, pour eux, ce n’était pas exactement un pays d’accueil potentiel. Du coup, ce n’est qu’il y a 5 ans que j’ai mis pour la première fois les pieds en Israël, avec une cousine. Et là… Evidence ! Je m’y suis sentie « tarpin » bien comme on dit à Marseille, et depuis j’essaie de venir une voire deux fois par an.

Il y a un an j’ai fait le programme Taglit avec un groupe de Marseillais au top (pléonasme), et nous avons suivi une réunion d’informations sur les programmes Massa. Après ça je me suis renseignée de mon côté, et je me suis dit allez pourquoi pas !

16558431_10211882079235453_653848003_n

Pourquoi faire un stage en Israël ?

J’ai terminé mes études de droit il y a quelques mois, et je me suis rendue compte que ça n’allait pas être si évident que ça de trouver une place de juriste à Marseille, à la limite cela aurait été plus facile à Paris, mais aller chez les Chtit’s… Non merci ! J’aime trop le soleil pour ça, et ici je suis servie. Ça me semblait donc être le moment idéal pour moi pour me lancer dans une nouvelle aventure : pas de mari, pas de travail, études terminées, bref libre comme l’air.

Surtout j’avais un projet d’Aliyah en tête depuis un moment, et je me suis dit qu’aller voir directement sur place comment ça se passait là-bas serait le meilleur moyen de déterminer si Israël c’est pour moi.

Pourquoi choisir le programme Massa Stagerim ?

Les cours j’en pouvais plus, et l’inactivité ce n’est pas trop mon truc non plus, c’est vrai qu’à Marseille on est plutôt « tranquilles », pas trop vite le matin et doucement le soir, mais j’avais vraiment besoin de bosser. Donc faire un stage en Israël c’était l’idéal !

Consultez les
offres de Stage en Israël

Quelles sont tes missions au sein du cabinet d’avocat israélien ?

Je fais mon stage au sein du cabinet d’avocats de Maitre Liane Kehat à Ramat Gan, et tout se passe très bien ! L’équipe est vraiment géniale ! Ma chef se spécialise dans l’assistance juridique pour Olim français, ce qui me permet de travailler en français. En  gros je suis chargée de rédiger des articles juridiques en droit de la famille, qui seront ensuite publiés sur des journaux ou sites destinés à ces Olim. J’aide aussi beaucoup Maitre Kehat à développer sa présence sur internet : je gère ses réseaux sociaux, je modifie régulièrement son site pro, je démarche de nouveaux collaborateurs…

16507057_10211882086755641_187750816_n

J’ai également souvent l’occasion d’aller voir des procès au Tribunal de famille ou au Tribunal Rabbinique, et bien que je ne parle pas encore hébreu et que donc je n’y comprenne pas grand-chose, j’adore ça ! La façon dont les affaires sont plaidées, le comportement des magistrats, tout est beaucoup plus intense et vivant qu’en France, et même qu’à Marseille, c’est dire !

Stage en Israël / Stage en France : quelles différences ?

En Israël, il faut se détendre ! Tenter d’oublier nos petites habitudes de français guindés, ici, tout est moins formel. Il faut accepter l’idée qu’on puisse nous répondre « OK » à un mail de deux pages et demi qu’on a mis 1h30 à rédiger en tachant d’accorder une importance à chaque mot… On peut se permettre de dire « tu » à tous nos collègues de travail, et même au boss ! Bref naturel et « houtspa » sont les mots d’ordre ici.

16558523_10211882077155401_2109164354_n

En quoi ce stage change ta perception d’Israël ?

Avant cela pour moi Israël c’était un pays refuge, le pays d’accueil de tous les juifs du monde. La terre sainte, le berceau des religions, là où tout a commencé. Désormais, je sais que ce n’est pas que ça. C’est un pays extraordinairement dynamique, où tout va très vite : c’est la start-up Nation. Désormais il faudra aussi compter sur Israël sur la scène internationale, qui finira par peser face aux plus grands j’en suis sure.

Pour en tous savoir sur les stages en Israël,
contactez nous !